Né en 1977, Frédéric Dussoulier a été formé chez les Compagnons de France, dans la section vitrail.

 

Sélectionné à deux reprises en 2003 pour représenter la France en art contemporain aux symposiums de Saint Hippolyte du Fort (France) et de Porto (Portugal), il intègre en 2005 le collectif de « La Grande Barge » à Montpellier.

 

Il participe, en 2009, à la grande parade « Taou » à Montpellier où il réalise le « Cyclope », machine articulée en acier, verre et tissu d’une hauteur de quatre mètres. Finaliste en 2010 du concours international « Atout fil » à Vauvert(Gard), il se lance dans la création de décor de théâtre ainsi que la réalisation de la pièce « Dérapage contrôlé » avec le partenariat de l’artiste Aude Bironneau.

 

En 2013, il s’installe sur l’île de la Réunion, et expose sa première pièce au Conservatoire national Botanique, « L’envol » un homme de 2,70m qui s’élance, qui prend un nouvel élan. Ce travail a été récompensé par le troisième prix du Conseil Général sur le thème de l’embellissement urbain 2013.

Après 18 mois de travail sur le thème de la « Mue », il présente en octobre 2014 son exposition « TENSIONS » à la villa de la Région à Saint Denis de la Réunion. C'est le corps en mouvement que Frédéric Dussoulier met à l'honneur; l'action du corps à un moment donné et défini, celui qui va raconter un état émotionnel universel.

 

En janvier 2016, la Région Réunion sélectionne son projet « Ensemble » pour la création d’une sculpture monumentale sur le giratoire de Canabady à Saint Pierre.

De mars 2016 à décembre 2018, il est en résidence à la Friche du Port, lieu consacré à la création artistique crée par la ville du Port. Il consacre son temps à la réalisation de pièces plus intimes comme son installation autour des organes humains intitulée « Hommage »qui sera un tournant dans sa pratique: quittant les corps structurels en fer à béton, il s'attache cette fois-ci à l'intérieur du corps, aux organes, autant de formes qui sont les outils du grand mécanisme de la vie.

Il livre la sculpture “Une idée d'Avenir” pour la ville de Saint Pierre en juillet 2018.

 

Parallèlement à son travail de plasticien, il se consacre à la musique et tout particulièrement à la guitare dans un univers rock. Soraya Thomas lui propose de participer à la création musicale de sa prochaine pièce “La Révolte des Papillons” en collaboration avec Thierry TH Desseaux.

 

Il expose en mai 2019 au D2 en compagnie du peintre Eric Raban pour l'exposition “LOCUS” et explore de nouveaux horizons en travaillant notamment sur le miniature mais aussi sur de nouveaux matériaux, comme le cobalt chrome. Il réalise des gueules cassées, inspirées de ses rencontres avec les pêcheurs du Port. Et si cette exposition aborde également le corps féminin et comment il peut être modifié voire torturé, Frédéric Dussoulier s'est attaché à développer de nouvelles formes autour de la matière.

 

Enfin, il installe, début 2020, " Homme 1 " dans la ville de Trois Bassins ainsi que "Cor" dans le nouvel hôpital de la Réunion.

 

 

 

 

 

Born in 1977, Frédéric Dussoulier was trained at the Compagnons de France in the stained glass section.

Selected twice in 2003 to represent France in contemporary art at the symposiums of Saint Hippolyte du Fort (France) and Porto (Portugal), in 2005 he joined the collective of «La Grande Barge» in Montpellier.

In 2009, he participated in the great parade «Taou» in Montpellier where he realized the «Cyclope», articulated machine in steel, glass and fabric with a height of four meters. Finalist in 2010 of the international competition «Atout fil» in Vauvert (Gard), he launches in the creation of theatre decor as well as the production of the play «Dérapage controlé» with the partnership of the artist Aude Bironneau.

 

In 2013, he moved to Reunion Island and exhibited his first play at the National Botanical Conservatory, «L'envol», a 2.70m man who set off, who took on a new impetus. This work was rewarded with the third prize of the General Council on the theme of urban beautification 2013.

After 18 months of work on the theme of «Mue», in October 2014 he presents his exhibition «TENSIONS» at the villa of the Region in Saint Denis de la Réunion.It is the body in motion that Frédéric Dussoulier honours; the action of the body at a given and defined moment, the one that will tell a universal emotional state.

In January 2016, the Réunion Region selects its project «Ensemble» for the creation of a monumental sculpture on the roundabout of Canabady in Saint Pierre.

 

From March 2016 to December 2018, he is in residence at the Friche du Port, a place dedicated to artistic creation created by the City of the Port. He devoted his time to creating more intimate pieces such as his installation around human organs called “Tribute", which will be a turning point in his practice: leaving the structural bodies in reinforcing steel, he attaches himself this time to the interior of the body, to the organs, all of the forms that are the tools of the great mechanism of life.

He delivers the sculpture “An Idea for the Future” for the city of Saint Peter in July 2018.

In addition to his work as a visual artist, he devoted himself to music and especially guitar in a rock world. Soraya Thomas invites her to participate in the musical creation of her next play “La Révolte des Papillons” in collaboration with Thierry TH Desseaux.

 

In May 2019, he exhibits at D2 with painter Eric Raban for the exhibition “LOCUS” and explores new horizons by working in particular on the miniature but also on new materials, such as cobalt chrome. He realizes broken mouths, inspired by his meetings with the fishermen of the Port. And if this exhibition also addresses the female body and how it can be modified or even tortured, Frédéric Dussoulier has worked to develop new forms around matter.

At the beginning of 2020, he installed "Man 1" in the city of Trois Bassins and "Cor" in the new hospital in Réunion.

 

 

 

 

CONTACTS : fdussoulier@yahoo.fr

LIENS : www.facebook.com/fredericartdussoulier/

MOBILE : 06 92 93 04 94